« Au commencement du septième jour » de Lug Lang Agrandir l'image

« Au commencement du septième jour » de Lug Lang

9782234081857

Un roman profond, une quête existentielle en trois temps à l’incroyable densité.

Nous l'avons lu, nous l'avons aimé...

Vous ne saurez pas tout. De nombreuses zones d'ombre vous demeureront inaccessibles et il vous faudra suivre pas à pas, armés de votre bâton de pèlerin, la longue (en-)quête existentielle de Thomas et vous contenter de ses découvertes. 

Un coup de téléphone au milieu de la nuit et tout bascule : Camille, son épouse, est victime d'un terrible accident sur une petite route normande qu'elle n'était pas censée emprunter. Premier mystère et première déflagration dans la petite vie bien réglée de notre brillant informaticien qui doit mettre peu à peu son travail de côté et tenter de "gérer" et de rassurer Anton et Elsa, leurs deux enfants, ses "tigrichons", tout en essayant de comprendre l'incompréhensible. Cette douloureuse période va le rapprocher de Jean, son frère, le berger des Pyrénées : autre temps, autre rythme, autres paysages mais la plongée inévitable dans le temps de l'enfance révèlera bien des secrets.

Et puis il faudra bien revoir Pauline, la soeur exilée au Cameroun, et s'enfoncer dans une  réalité bien éloignée des standards parisiens, pour un éventuel temps de la réconciliation.

La construction en trois livres est brillante et le récit est puissant, magnifique et d'une incroyable densité.

J'en ai fini la lecture essoré mais apaisé, un peu comme Dieu au septième jour finalement ?

Lu & approuvé par Frédéric

22,50 €

EditeurStock
Dimensions21,5 X 13,5
Nombre de pages538