« Victor Hugo vient de mourir » de Judith Perrignon

9782913366916

Mai 1885 : passez 10 jours au coeur d'un Paris incandescent.

Nous l'avons lu, nous l'avons aimé...

Mai 1885, nous sommes à Paris. Depuis quelques jours l’atmosphère y est électrique, l’agonie du poète a commencé, on se bouscule, on veut savoir, la République est sur les dents, les mouchards sont mobilisés, des officiers de police font leur rapport, l’heure est grave, le moment est important. Et elle finit par arriver la terrible nouvelle, celle que tout le monde guette jour après jour : nous sommes le 22 mai, Victor Hugo vient de mourir. C'est à travers le regard de nombreux témoins de l’événement tels Maxime Lisbonne, Lissagaray, Edouard Lockroy et bien d’autres que Judith Perrignon parvient à nous faire vivre ce grand moment d’union nationale. Mais 14 ans après la Commune les mouvements ouvriers et anarchistes pourraient bien profiter de l’occasion afin de rendre un dernier vibrant hommage à l’auteur des « Misérables »: révolte, drapeau rouge ? Les avis divergent et la tension sociale est portée à incandescence. Allez, je vous laisse au coeur du tumulte, dans un Paris sous tension, livré à un tohu-bohu indescriptible sous un régime républicain encore bien jeune et vacillant …

Lu & approuvé par Frédéric

5,95 €

EditeurPocket
Dimensions17,7 X 10,8
Nombre de pages165