« Le Braconnier du lac perdu» de Peter May (La Trilogie Ecossaise tome 3)

Le point final d'une sublime trilogie.

Nous l'avons lu, nous l'avons aimé...

C’est tout un pan de l’adolescence de Fin McLeod que vous allez pouvoir découvrir dans ce troisième volume, sorte de point final d’une «Trilogie écossaise» où nous aurons pu explorer complètement le passé de notre héros sur cette île si belle, si envoûtante, si sauvage parfois baignée d’obscurantisme et d’étranges traditions et où la rudesse du climat aura façonné des caractères pour le moins durs et affirmés …

Mais retour dans le présent ! Puisqu’il faut bien subvenir à ses besoins, même s’ils sont modestes, et que le boulot « ne courre pas les rues » sur l’île de Lewis, Fin, grâce à son passé d’enquêteur, décroche le job de «chef de la sécurité» d’un vaste domaine de pêche où il pourchassera les braconniers.

Mais il devra se mettre en travers de la route du plus redoutable d’entre-eux, un certain Whistler, une sorte de «clochard céleste» un peu sauvage, l’un de ses plus chers amis d’enfance (à qui il doit même la vie !) …

Mais lors de l’une de ces fameuses courses-poursuites entre le traqueur et le traqué, et à la suite d’un bien curieux phénomène naturel (une poussée de tourbière), un avion sera retrouvé au fond d’un loch, le corps d’un homme assassiné assis aux commandes.

Et voici Fin à nouveau sur le pont (et dans la panade) !

Lu & approuvé par Frédéric

8,70 €

EditeurRouergue (grand) - Babel Noir (poche)
Dimensions23.9 X 15.5 (grand) - 17.5 X 11 (poche)
Nombre de pages312 (grand) - 362 (poche)